Une personnalisation artistique de vos espaces

Interview Ami Imaginaire

Publié le

 

  1. Qui es-tu ? Ami imaginaire, street artiste basée à Paris. Je crée des animaux colorés que je colle dans la rue, dans le but d'égayer la journée des passants qui les croisent, comme une petite pause insouciante et poétique dans le tumulte de la vie urbaine.Et même s'il n'y a pas de E à ami, je suis une fille! ;)

 

  1. Quelle(s) technique(s) utilises-tu pour tes créations ? Pochoir, aérosol et marqueur acrylique.

 

  1. D’où tires-tu ton inspiration ? D'un peu tout ! Végétation, motifs architecturaux, tissus, films et bouquins, mon chat Boo, et évidemment j'ai des dossiers entiers de photos d'animaux sur mon ordinateur ! Je me laisse aussi beaucoup inspirer par mon humeur du moment.

 

  1. Quelle musique aimes-tu écouter quand tu crées ? Max Richter « November » pour la concentration, et les Stones « She’s like à rainbow «  (ou tout autre standard rock des 70s) pour peindre.

 

  1. Quel est l'artiste ou l'œuvre que tu admires le plus ? Cette question est hyper difficile ! En peinture j’ai un faible pour les vieux trucs. J’aime beaucoup les préraphaélites, l’Ophelie de Millais ou les sirènes de Waterhouse. Mais s’il ne faut choisir qu’une œuvre, je vais dire « Carnation, Lily, Lily, Rose » de Sargent, la lumière de ce tableau est dingue, c’est l’innocence incarnée.

John Singer Sargent
Carnation, Lily, Lily, Rose (1885–6)

John Singer Sargent, "Carnation, Lily, Lily, Rose" (1885–6)

 

  1. Une qualité, une faiblesse ? J'ai lu récemment que la gentillesse était "la vertu des perdants", ça m'a mise hors de moi ! Du coup je revendique la gentillesse comme qualité principale, être gentil ne coûte rien et c'est toujours le bon choix. Quant à une faiblesse, s'il ne faut en choisir qu'une, je suis d'une nature assez anxieuse et c'est très énergivore (pour moi et mon entourage !) ...

 

  1. A quel moment de ta vie, as-tu eu le déclic pour faire ce que tu fais aujourd’hui ? (Raconte-nous ton histoire) Je dessine depuis que je suis enfant, ça a toujours été mon activité préférée. J'ai fait mon premier chat en 2012, je l'ai trouvé rigolo et je me suis mise à en faire plein, les remplir de couleurs me faisait un bien fou ! Et puis les oiseaux ont suivi, et depuis le bestiaire s'agrandit tranquillement... J'ai eu un peu de mal à franchir le cap d'oser les coller dans la rue (nature anxieuse, je vous dis !), mais l'envie de partager ces petites créatures bienveillantes est vite devenue addictive.

 

  1. Quel métier voulais-tu faire quand tu étais petite ? Peintre-vétérinaire-cowboy-Steven Spielberg. Tout ça à la fois.

  

  1. Pourquoi avoir choisi de faire une collab avec Modern Art Family ? Je trouve le média vraiment cool car il permet d'avoir en intérieur quelque chose de très semblable à ce qui est posé dans la rue. Le choix d'un matériau à relativement faible impact écologique a également pesé dans la balance. Et puis Mathilde a une énergie très positive et communicative !

 

  1. Des projets en cours ? Des expos à venir ? Ma première expo solo à la galerie Lithium, Paris 20e, en octobre 2018 !

 

--> Découvrez la collaboration avec Ami Imaginaire

Le Colibri par Ami Imaginaire

Le Chat par Ami Imaginaire --------

 

Instagram
Suivez Ami Imaginaire sur Instagram

 

Ami Imaginaire

Ami Imaginaire

Ami Imaginaire

Ami Imaginaire

Ami Imaginaire artist France interview Paris Street art

← Article précédent Article suivant →



Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés